Flash Information

Les entrainements reprendront le Jeudi 1 Septembre à 19h30

Connexion

Recherche avancée


Visiteurs ...

mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
776
Hier :
3039
Semaine :
18915
Mois :
71939
Total :
821517
Il y a 1 utilisateur en ligne
-
1 invité

Calendrier du Club

L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Ville et Partenaire

PLŒMEUR

Terre & Mer          

      Douar Ha Mor

" L'échec est la voie du succès; chaque erreur nous apprend quelque chose. "
Morihei Ueshiba
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share

De l'importance accrue des facultés mentales sur les facultés techniques


Un jour un célèbre maître de sabre Tsukahara Bokuden  voulut mettre ses fils à l'épreuve.

  • Pour commencer, il fit appeler Hikoshiro, l'aîné des trois. En ouvrant la porte du coude, celui-ci la trouva plus lourde qu'à l'accoutumée et, en passant la main sur la tranche supérieure de la porte, constata qu'on avait disposé, en équilibre, un lourd appui-tête en bois. Il l'enleva, entra puis le remis exactement comme il avait trouvé.


Bokuden fit alors venir son fils cadet, Hikogoro.

  • Quand celui-ci poussa la porte, l'appui-tête tomba mais il le rattrapa en vol et le remit à sa place.


Bokuden fit enfin appeler son benjamin Hikoroku, le meilleur, et de loin, au maniement du sabre.

  • Le jeune homme poussa puissamment la porte et l'appui-tête tomba, heurtant son chignon. En un éclair, il dégaina le sabre court qu'il portait à la ceinture et trancha l'objet avant qu'il ne touchât le tatami.


À ses trois fils, Bokuden déclara:

  • « C'est toi Hikoshiro, qui transmettra notre méthode de maniement du sabre.
  • Toi, Hikogoro, en t'entraînant ardemment, peut-être égaleras-tu, un jour, ton frère.
  • Quand a toi, Hikoroku, tu conduiras certainement un jour notre école à sa perte et attireras l'opprobre sur ton patronyme. Je ne peux pas donc m'offrir le luxe de garder un individu aussi imprudent dans mes rangs ».

Sur ces vertes paroles il le désavoua. Cela illustre parfaitement l'importance accrue des facultés mentales sur les facultés techniques.

 


 

Tsukahara Bokuden (1490-1572) est l’un des trois plus célèbres sabreurs de toute l’histoire du japon. Il a participé à 37 duels durant sa vie et les a tous gagnés. Sur tous ses duels 17 ce sont finalisés par la mort de l’adversaire.

On lui doit l‘aboutissement de la fameuse Ko-ryu la Kashima Shinto Ryu

Son parcours est très atypique pour un samouraï de son époque (Muromachi).

Précurseur de Myamoto Musashi (1584-1645) il commença très tôt la pratique des arts martiaux, voyagea une bonne partie de sa vie avec de nombreux duels et aventures de guerre et termina sa vie tranquillement chez lui après avoir écrit son livre Bokuden Hyakushu.

Tsukahara Bokuden était le deuxième fils du cinquantième soke de la Kashima Ryu. Il commença à pratiquer cette école à l’âge de trois ans. N’étant que le deuxième fils c’est son frère aîné qui fut nommé le cinquante et unième .
Libéré de ce lourd héritage familial il put ainsi prendre plus de liberté pour pratiquer d’autres ryu et faire plusieurs longs voyages initiatiques au Japon.
A cinq ans il commença à apprendre le style de la Tenshin Shoden Katori Shinto Ryu sous la tutelle de Tsukahara Tosa no kami élève de Iizasa Choisai Ienao (1387-1488).

Il épousa ensuite un membre de la famille Tsukahara et prit le nom de Tsukahara Bokuden. Il étudia aussi à la Kage ryu et auprès de Matsumoto Bizen no Kami sensei de la Kashima-Shinryû.C’est dans cette ryu qu’il comprit et assimila le concept du Ichi no Tachi. Cette technique exécutée par un génie comme Tsukahara Bokuden le rendit invincible au sabre.
De toutes ses expériences il perfectionna les techniques de son école la Kashima Shinto Ryu.

De son parcours on compte trois grands voyages dans le Japon médiéval et plusieurs places de maître instructeur auprès de nombreux généraux et hommes d’états tels que Takeda Shingen.

De son école de Bu-Jutsu on retient un enseignement de cinq armes principales des samouraïs: (le Ken ou katana, le Bo, la Naginata et le kodachi.) et aussi des techniques sans arme le Ju-Jutsu.

+