Flash Information

Les entrainements reprendront le Jeudi 1 Septembre à 19h30

Connexion

Recherche avancée


Visiteurs ...

mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
1783
Hier :
4995
Semaine :
12976
Mois :
51266
Total :
673326
Il y a 2 utilisateurs en ligne
-
2 invités

Calendrier du Club

L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 1 2 3 4 5

Ville et Partenaire

PLŒMEUR

Terre & Mer          

      Douar Ha Mor

" Le principe fondamental de l'Art, c'est l'élévation éthique de l'idée au niveau du Cosmos ou de l'Espace. Le véritable Budo n'a rien de commun avec la puissance et la recherche morbide de pouvoirs, qui asservissent ou détruisent. Bien au contraire il doit contribuer à la canalisation et à la régulation du Ki, qui imprègne chaque individu, et permettre la transmutation de la violence en soi-même et en son prochain. L'idéal du vrai Budo réside dans la préservation de la Vie... "
Morihei Ueshiba
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share

UDE NO SAYU ZENGO MAWASHI

 

(faire tourner les bras de gauche à droite et d’avant en arrière).

Mouvement :

Écartez les pieds à la largeur des épaules, en vous tenant droit. Croisez les mains, main gauche au-dessus, pomme vers le sol, droite en-dessous, pomme vers le ciel. Pressez les mains l’une contre l’autre de toutes vos forces. Prenez le Tanden comme centre et, de gauche à droite, faites de grands cercles, tout en balançant le buste d’avant en arrière. Répétez une dizaine de fois de chaque côté.

 

Précisions d'OKUMURA Shigenobu sensei Élève d’Ô Sensei :

Ce geste, qui symbolise celui d’envelopper le monde, favorise la prise de conscience de ce qui est en son centre : soi-même. On prétend que faire tourner les épaules avec de grands cercles est très efficace pour faire disparaître les douleurs aux épaules. J’ai entendu dire que ce mouvement se retrouve dans la cérémonie de purification à Nara, au temple Kami Jingu, où l’on célébrait le dieu Futsu No Mitama (Dieu des Arts Martiaux).

+