Flash Information

Les entrainements reprendront le Jeudi 1 Septembre à 19h30

Connexion

Recherche avancée


Visiteurs ...

mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
504
Hier :
3927
Semaine :
15584
Mois :
54413
Total :
735908
Il y a 5 utilisateurs en ligne
-
5 invités

Calendrier du Club

L Ma Me J V S D
27 28 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

Ville et Partenaire

PLŒMEUR

Terre & Mer          

      Douar Ha Mor

" Il est rare de voir la sagesse alliée à la beauté. "
Pétrone (14-66 ap. J.-C.)
Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 
Share

 

AME NO TORI FUNE UNDO

 

C’est une sorte de rameur debout. Ce mouvement symbolise celui réalisé par les âmes des morts pour traverser le fleuve sacré.

Petit complément d'information ; le terme Ame no Tori Fune, le bateau oiseau céleste, apparait dans le Kojiki, un des principaux ouvrages du Shinto. Une des interprétations possibles de ce nom est qu'il désigne une sorte de véhicule (bateau) volant (oiseau) de la Terre vers le Ciel (céleste), le moyen de transport des kami en quelques sortes.

 

En aïkido, il sert à éduquer le ki et à le faire circuler dans tout le corps.

 

Mouvement :

Tournez-vous vers la gauche, en posant le pied gauche un pas en avant. Tournez la tête également vers la gauche et allongez les deux bras vers l’avant, penchez le haut du corps légèrement vers l’avant en prenant la position du rameur (poings fermés) mais le mouvement doit partir de la hanche. Ensuite, en poussant le kiaï «Ei», ramenez le haut du corps vers l’arrière, et  les mains à l’horizontale jusqu’à la poitrine. En poussant le kiaï «Ho», revenez à la position d’origine.

On réalise cet exercice une dizaine de fois puis on fait des vibrations (cf Furitama).

Après avoir fini le côté gauche, avancez le pied droit, répétez la même action en accèlérant les mouvements d’avancée-reculée. Dans le cas de la jambe droite, on change le cri par «Ei-sa, Ei-sa».

On refait les vibrations avant de refaire encore plus rapidement le kiaï « Eï- Eï » sur le pied de départ (gauche).

On termine par une dernière  série des vibrations (cf Furitama).

Précisions :

Dans ce mouvement, on met toute la force dans le Tanden, on fait circuler le Ki, l’énergie, dans tout le corps. Le mouvement s’exécute avec l’esprit calme, sans trop pencher le buste en avant. Concentrez vos idées sur une sensation d’harmonie. En accomplissant cette action, on doit éduquer l’esprit.

Explication de Ame no Tori Fune Undo

 

Le corps humain tout d'abord est doté de trois Hyoshi. Juste en ajustant jour après jour ces trois rythmes on peut passer une existence heureuse en bonne santé.

Mais s'il vient à en manquer un seul, les problèmes apparaissent directement dans notre corps.

Cependant, on peut se demander "Qu'est-ce que c'est que c'est trois rythmes ?"

Ce sont dans l'ordre:

  • bien se nourrir,
  • bien excréter et
  • bien dormir.

Si ces trois rythmes sont impeccablement arrangés au quotidien c'est signe de bonne santé, mais si on ne mange pas, ou bien si on ne va pas à la selle ou si encore on ne dort pas bien la nuit, si on n'est pas malade, on est proche de l'être.

Par conséquent veiller à sa bonne santé, c'est faire attention à la régulation de ces trois rythmes dans notre corps. C'est aussi un moyen d'améliorer sa force.

S'il n'existe plus cette régulation des trois rythmes, si par exemple on ne se nourrit pas ou bien encore qu'on est pas capable de dormir profondément, comment faire ?

Il existe une méthode transmise au sein du Shinto depuis les temps anciens.

Si on ne bouge pas harmonieusement les vertèbres du dos, c'est-à-dire les 12 vertèbres thoraciques, le goût des choses devient fade et l'appétit décline. Et par là même, les forces s'amenuisent.

Si on met en mouvement de façon harmonieuse et libre, grâce à des exercices modérés, les 12 vertèbres du dos, l'appétit apparait naturellement.

Si ce sont les vertèbres cervicales que l'on ne bouge pas harmonieusement, le sommeil naturel ne vient pas.

Et finalement, si par manque d'exercices, ce sont les vertèbres lombaires qui ne bougent pas de manière correcte, le mouvement des intestins s'en trouvent affectés.

Lors de la pratique de Misogi, c'est exactement le but de Ame no Torifune Undo . Si on pratique ce mouvement avec ferveur, cela fait un exercice modéré naturel pour les vertèbres cervicales, thoraciques et lombaires.

Que ce soit les exercices Torifune, Ibuki, Hassei ou encore Furitama, tous propre au Shinto, ils contiennent le même sens, à savoir obtenir la sensation de faire bouger correctement les vertèbres cervicales, thoraciques et lombaires.

 (Ibuki est un exercice respiratoire, Hassei désigne l'émission de sons et Furitama est un exercice où on secoue les mains jointes devant le seika tanden et qui doit normalement s'intercaler entre les différentes phases de Torifune)

 

+