Flash Information

Les entrainements reprendront le Lundi 3 Septembre 2018 à 19h30

Connexion

Recherche avancée


Visiteurs ...

mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
1132
Hier :
1755
Semaine :
5105
Mois :
21841
Total :
2054854
Il y a 1 utilisateur en ligne
-
1 invité

Ville et Partenaire

PLŒMEUR

Terre & Mer          

      Douar Ha Mor

" Souvenez-vous que la meilleure des relations est celle dans laquelle l'Amour que chacun porte à l'autre dépasse le besoin que vous avez de l'autre "
Dalaï Lama
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share

OTAKEBI

 

Mouvement :

Après le mouvement de Furitma, on fait Okatebi.

Entrecroisez les doigts vers l’intérieur, élevez les mains au-dessus de la tête, et en ramenant vivement les mains vers le Tanden, expirez en poussant le kiaï «Ei». Ensuite, bloquez la respiration, concentrez-vous sur la posture. Pour cela, prononcez  votre nom clairement, avec détermination, et, de la même manière, répétez trois fois «Taté, Taté, Taté .» (Tiens-toi droit !)

 

 

Précisions :

Ceci permet de confirmer son identité, favorise le comportement dynamique.

Quand on répète Furitama et Okatebi, on améliore notre esprit, le cœur et le corps s’aidant mutuellement développent la personnalité. De nos jours, dans le système éducatif, on néglige cet entraînement de l’esprit. Je pense que ces deux exercices servent au développement de l’esprit en complément de celui du corps. Dans ce sens, c’est très important. Dans la gymnastique pratiquée à l’école, l’aspect physique et physiologique est étudié très sérieusement mais l’aspect spirituel est négligé. Parce que l’humain est l’âme de toutes les choses vivantes, chacun se doit chaque jour d’adopter avec courage une attitude de progression.

Les mouvements nommés précédemment :

  1. Mitaka shizume 
  2. Funakogi Undo 
  3. Furitama 
  4. Otakebi 

sont efficaces à la fois pour le physique et l’esprit.

OKUMURA Shigenobu sensei, Élève d’Ô Sensei a dit : 

Avant sa mort, Maître Ueshiba, lors des exercices préparatoires, poussait le kiaï «Ei» très fort au point de nous surprendre.

A côté du Maître, les vibrations se répercutaient dans notre corps. Affirmer son identité est la chose la plus importante, pour l’individu, comme pour la société . Pourquoi n’en tenons-nous pas compte davantage dans nos écoles ? N’est-ce pas cet aspect qui fait le plus défaut ? Confucius aussi, dans ses écrits, a insisté sur cette notion ?

+