Flash Information

Les entrainements reprendront le Jeudi 1 Septembre à 19h30

Connexion

Recherche avancée


Visiteurs ...

mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
1697
Hier :
5276
Semaine :
1697
Mois :
76649
Total :
1064678
Il y a 2 utilisateurs en ligne
-
2 invités

Calendrier du Club

L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

Ville et Partenaire

PLŒMEUR

Terre & Mer          

      Douar Ha Mor

" Comme Aï, harmonie, est commun avec Aï, amour, j'ai décidé de nommer mon unique Budo ; Aïkido "
Morihei Ueshiba
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share

 

 

 

Enseignants et partenaires


L'aïkido reprend la structure japonaise traditionnelle du dojo, avec parfois des changements notables par rapport à ce qui se pratique au Japon.

En temps normal, la position la plus honorifique est occupée par l'enseignant (sensei - ??, « celui qui est né avant »). La forme d'adresse varie selon les pays. Au Japon, l'emploi du terme sensei est la règle, ce titre étant donné à tous les types d'enseignants. Hors du Japon, le terme a pris des connotations de respect et de déférence marquées par sa traduction en « maître ». Certains enseignants préfèrent donc l'éviter ; ainsi, en France, l'usage le réserve aux seuls très hauts gradés, mais l'usage du terme est fréquent dans le monde anglo-saxon pour désigner un enseignant.

Selon les dojos, il peut exister des instructeurs (shid?in) et des assistants-instructeurs (fuku shid?in) qui ont pour fonction d'aider l'enseignant. Au moment du salut, ils se placent perpendiculairement aux autres élèves, à main gauche de l'enseignant.

Chaque élève occupe au sein du dojo une position définie relativement aux autres pratiquants. Les pratiquants plus gradés et plus anciens dans la pratique sont les senpai (??), les pratiquants du même grade et du même temps de pratique sont les d?hai (??) et les pratiquants plus récents les k?hai (??). L'établissement de ces positions respectives est avant tout coutumière, et ne se fonde pas sur le seul rang. L'ancienneté dans la pratique ou dans le dojo en est un élément déterminant.

Ces considérations gouvernent le placement au début et à la fin du cours. L'enseignant se place dos à la place d'honneur, kamiza (??,«  place ou siège d'honneur  »), les élèves face à lui au shimoza(??, «  place basse  ») et les instructeurs à sa gauche au j?seki (??, «  côté haut  »). S'il y a des dignitaires non-pratiquants, ils seront placés en face des instructeurs au shimoseki (??, «  côté bas  »). Les élèves se rangent de la gauche à la droite de l'enseignant (donc du j?seki au shimoseki) par ordre décroissant d'ancienneté et de grade.


Les origines symboliques de cette orientation sont expliquées dans l'article Dojo.

En France, le pratiquant appelle généralement son partenaire par son prénom et on utilise le tutoiement. On fait habituellement de même avec l'enseignant du dojo où on pratique habituellement.

Concernant le placement ordonné des élèves :

On considèrent qu'il faut connaître sa place et être conscient de son niveau et on respectent donc cette disposition traditionnelle mais cela ne doit pas renforcer l'ego (l'estime de soi).

+