Flash Information

Les entrainements reprendront le Jeudi 1 Septembre à 19h30

Connexion

Recherche avancée


Visiteurs ...

mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
3799
Hier :
4545
Semaine :
8344
Mois :
56688
Total :
878711
Il y a 7 utilisateurs en ligne
-
7 invités

Calendrier du Club

L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Ville et Partenaire

PLŒMEUR

Terre & Mer          

      Douar Ha Mor

" Le corps est une chose extraordinaire et il faut apprendre à l’écouter. "
Maitre Tamura Nobuyoshi
Note utilisateur:  / 3
MauvaisTrès bien 
Share

Les 8 pièces du Brocart ou Ba duan jin

Ba duan jin (chinois traditionnel : ????? ; litt. : Les huit pièces de brocart) est une gymnastique chinoise (ou qi gong) visant à rendre l'organisme plus résistant et prolonger la vie. Très utilisé dans l'Aïkido.

 

Extrait d'une interview de Tamura Sensei lors d'un stage :

(http://budoshugyosha.over-blog.com/article-tamura-sensei-paroles-precieuses-108246638.html)

  • Sensei, vous avez enseigné quelques choses comme une méthode respiratoire (Kokyu ho) durant le stage, qu'est-ce que c'est?
  • Une méthode respiratoire? Ah, c'est un exercice. C'est une méthode de santé chinoise nommé les "Huit pièces de brocart". Après avoir enseigné en Angleterre un jour, un de mes kohai dit, "Senpai, regardez ceci" et il me confia un livre. Lorsque j'ai essayé, j'ai trouvé cela bien et j'ai commencé à l'intégrer dans ma pratique. Je faisais également le Jikyo jutsu (Une méthode d'exercices de santé japonaise) et j'ai intégré certains de ces exercices dans la préparation.
  • Vous avez véritablement introduit beaucoup d'innovations...
  • C'est une tradition qui existait en Aikido, à l'époque de O sensei. Le  Makko-ho, le système de santé de Katsuzo Nishi Sensei ou la méthode de Kenzo Futaki (Misogi no Renseikai). O sensei essayait lui-même certaines choses et s'il trouvait cela intéressant, il demandait à ses élèves de le faire. Il disait, "C'est bon" ou "Ce n'est pas bien" (Rires). Il nous faisait faire cela, mais nous disait, "Arrêtez si vous sentez que quelque chose ne va pas". Je fais encore des choses certains exercices du système de santé de Nishi chaque matin sans faillir. Ainsi, après avoir fait les exercices du Jikyo jutsu, je suis instantanément capable de me tenir dans une posture naturelle et détendue, c'est très efficace lorsque vous ne vous sentez pas bien. C'est difficile lorsque vous pratiquez avec un partenaire, mais lorsque vous les pratiquez seul, vous devenez capable de voir à l'intérieur de vous même. Pour savoir si un exercice est bon ou non pour vous, essayez-le seulement et vous comprendrez si vous vous sentez bien ou pas.

Au début de son enseignement, la méthode Jikyo jutsu faisait encore clairement partie de la préparation de Tamura sensei, mais en vieillissant, il semble que sensei a davantage apprécié les formes des Huit pièces de brocart.

  


1 - Les mains soutiennent le ciel

 

Traduction du Poème qui permet la transmission :

«Doubles mains soutiennent le ciel pour réguler le San Jiao (triple réchauffeur);

San Jiao fait  passer le chi librement et harmonieusement, la maladie disparaît.

Tournez les mains face au ciel et levez les bras.

Redressez le torse, redressez la taille et balancez des 2 côtés.

Se tenir bien droit et stable. Pratiquez longtemps, le corps deviendra fort et l’on se sentira heureux.»

 

Objectif :

Réguler les organes et accroître la circulation du chi sur l’avant du corps. Cet exercice harmonise les méridiens du Triple Réchauffeur et du Maître du Cœur. L’étirement du thorax stimule également le cœur et les poumons
en regardant vers le ciel et en montant sur les demi-pointes, on vient renforcer l’équilibre, et stimuler le cervelet
il stimule les fonctions d’élimination et permet de purger le corps de la chaleur excessive (phase Yin de descente des bras). Pendant la saison de l’été il est particulièrement bénéfique de pratiquer cet exercice (jusqu’à 36 répétions)

 

Description du mouvement :

Tenez-vous debout naturellement, les pieds écartés de la largeur des épaules, les bras le long du corps. Fermez les yeux, calmez votre esprit et respirez régulièrement. Ouvrez les yeux et regardez devant en continuant de respirer calmement. Entrecroisez ensuite les doigts et levez les mains au-dessus de la tête et en même temps levez les talons. Reposez les talons au sol et penchez votre corps vers la gauche puis vers la droite sans se pencher vers l’avant, puis revenir au centre. Veillez à bien vous grandir à nouveau. Baissez les mains devant vous pour boucler la boucle. Gardez le dos droit.

 

Centration :

Inspir :

Correspond à l’élévation des mains. Concentrez-vous sur le dan tian inférieur et laissez s’élever le chi dans le dan tian supérieur (3ème œil) avec vos mains.

Expir :

Correspond à la descente des mains. Concentrez-vous sur le dan tian supérieur (3ème œil) et laissez couler le chi dans le dan tian inférieur.

 

Nombre de séries :

Les 8 Pièces de Brocart pratiqués comme unique exercice: 24 fois.

Les 8 Pièces de Brocart pratiqués dans le cadre du cours: 8 fois.

Utilisation de cette pièce isolément pour se soigner: 10 minutes.

 

Effets:

Le mouvement dynamise le chi dans le San Jiao (triple réchauffeur) et par voie de conséquences tous les organes internes (cœur, poumon, foie, reins et intestins). Il corrige les mauvaises postures du dos. Il constitue aussi un bon échauffement en début d’exercice.

Régulariser le San Jiao (triple réchauffeur) : le méridien du triple réchauffeur est lié aux trois régions (ou foyers) : au dessus du diaphragme, entre le diaphragme et le nombril, entre le nombril et le pubis. Les rôles respectifs de ces trois régions sont : la respiration, la digestion, l'élimination. Le San Jiao va de l'annulaire à la tête et rejoint le méridien de la vésicule biliaire. Le fait d'étirer et de baisser les bras active et régularise le chi dans le San Jiao

 

 


2 - La droite et la gauche bandent l’arc


Traduction du Poème qui permet la transmission :


«La droite te la gauche bandent l’arc comme pour viser un aigle, les deux bras forts et fermes pour renforcer les reins et la taille.

Pliez le coude à l’horizontale de l’épaule, l’esprit essaie de tirer fort.

La main qui tient l’arc pointe la cible.

Utilisez les yeux pour viser.

Gauche et droite tirent 24 fois.

Montez le cheval et pliez les jambes pour accroître l’efficacité.»


Objectif :

Fortifiez la taille et les reins. Permet d’ouvrir et d’assouplir la cage thoracique. Libère le diaphragme de ses tensions. Régule l’énergie des poumons, du cœur et du foie. Tonifie le sang et le chi. Renforce la musculature des mains et des avant-bras. Stimule les méridiens des bras (3 Yin & 3 Yang). Assouplit les épaules et le cou. Ce mouvement tonifie le méridien curieux Dai Mai qui passe par le point Mingmen. Le Dai Mai est comme un lien
qui enserre tous les autres méridiens comme la corde d'un fagot. C'est pourquoi cet exercice stimule toute l'énergie du corps.

Description du mouvement :

Écartez la jambe droite vers la droite, abaissez votre centre de gravité en adoptant la posture du cavalier. Gardez votre dos bien droit. Rétro-versez le bassin. Cela favorisera la région des reins. Détendez les bras et élevez-les à la hauteur du thorax en inspirant. Les paumes sont d’abord jointes (sans se toucher) et la main droite se place près du sein droit. En expirant, les mains se séparent. La main gauche bande l’arc et la main droite désigne la cible avec le pouce et l’index placé en «pistolet». Les yeux regardent au loin, comme par-dessus un mur, un point éloigné à gauche : un aigle. Relevez-vous, baissez les bras, pivotez vers la gauche, faites le même mouvement vers la droite. Attention: respectez la verticalité du buste pour ne pas «tomber du cheval»


Centration :

Votre intention est la source du mouvement du chi. Vous devez penser que vous bandez un arc très puissant et centrer votre esprit sur ming men (au milieu du dos au niveau de la ceinture, entre la 2ème et la 3ème lombaire)

 

Nombre de séries :

Les 8 Pièces de Brocart pratiqués comme unique exercice: 12 fois de chaque côté, soit 24 fois.

Les 8 Pièces de Brocart pratiqués dans le cadre du cours: 8 fois.

Utilisation de cette pièce isolément pour se soigner: 10 minutes.

 

Effets :

Lors de cet exercice, vous renforcez les muscles de votre taille et dynamisez la circulation du chi dans les reins placés sous les dernières côtes de chaque côté de la colonne vertébrale. Ce mouvement dynamise la région du thorax, améliore la respiration par son action sur le méridien poumon, assouplit les muscles des bras et des épaules. Il est recommandé pour les troubles génito-urinaires et les lombalgies. La position assise du tireur à l'arc active la partie basse du corps (région coxo-fémorale) et renforce le chi des reins. Le geste d'ouverture en abaissant le corps facilite la circulation du bas vers le haut.

 


 

3 - Levez un seul bras de fer

 

 

Traduction du Poème qui permet la transmission:

 

«Pour réguler la rate et l’estomac, levez  séparément.

La rate et l’estomac gagneront la paix et l’harmonie et les maladies seront guéries automatiquement.

Lever les bras et durcir les paumes, utilisez la force pour balancer.

Grandir pour développer les tendons et les muscles, la rate et l’estomac confortables.

La main droite levée, la gauche abaissée, la gauche et la droite étendues et en extension raviveront tendons et méridiens.»

 

Objectif :

 Réguler la rate, l’estomac et le foie. Régule les fonctions digestives (assimilation et digestion). Permet d’étirer la cavité abdominale et de masser les organes digestifs (Estomac, Rate, Pancréas, Foie et Vésicule biliaire).  Agir sur la cage thoracique, ce qui permet ainsi de réguler les fonctions du Foie et de la Vésicule biliaire.

 

Description du mouvement :

 Relevez-vous et ramenez votre jambe droite parallèle à l’autre. Les 2 jambes sont écartées de la largeur des épaules. Puis, amenez vos mains devant votre estomac, les paumes dirigées vers le ciel. Levez ensuite le bras gauche au-dessus de la tête et poussez vers le haut et, en même temps, baissez le bras droit avec la paume dirigée vers la terre pour pousser légèrement vers le bas. La force est dans vos mains qui étirent vos bras et dirigent l’action. Vous sentez que vos mains poussent contre une résistance et étirent vos bras. Vous ne devez pas tendre les muscles des bras. Répétez le mouvement en changeant de bras. L’inspiration ce fait pendant que vous ramenez les bras vers le centre du corps. L’expir, pendant la 2ème partie du mouvement et jusqu’à ce que les mains soient en haut et en bas.

 

Centration :

Centration sur les lao gong (centre des paumes au niveau du majeur). Vous pouvez par exemple ressentir votre inspir et votre expir dans les lao gong.

 

Nombre de séries :

Les 8 Pièces de Brocart pratiqués comme unique exercice: 12 fois de chaque côté, soit 24 fois.

Les 8 Pièces de Brocart pratiqués dans le cadre du cours: 8 fois.

Utilisation de cette pièce isolément pour se soigner: 10 minutes.

 

Effets :

En levant et baissant de manière répétitive les bras, vous étirez et détendez les muscles de la face antérieure de votre tronc, vous donnez vie, vous stimulez et renforcez les méridiens, les muscles et les tendons. Lever le bras traite la rate et l'estomac : Le méridien de l'estomac (yang) est lié au méridien de la rate (yin). Le méridien de l'estomac commence à l'aile du nez et se termine sur le deuxième orteil. Celui de la rate commence au gros orteil et finit sous la langue. Le mouvement de montée des bras en poussant sur les jambes active la circulation dans la rate, l'estomac, et le foie.

Ce mouvement musculaire active et accroît la circulation du chi au niveau de la rate, de l’estomac, de la vésicule biliaire, du foie et des intestins. Il prévient et soigne les maladies du système digestif.

 


4 - Tournez le cou et regardez en arrière

 


Traduction du Poème qui permet la transmission :

 

«Les cinq faiblesses et les cinq traumatismes.

Attendez et voyez plus tard, elles seront parties.

Entraînement long, exercices longs, les tendons et les os forts.

Faiblesses et traumatismes par trop d’exercices à cause des organes internes faibles.

Redressez le torse et pivotez la tête pour bien voir derrière.

Tenir les hanches et maintenir le torse, le corps doit être droit.

Particulièrement efficace pour guérir les traumatismes internes.»

 

Objectif :

Soigner les maladies causées par une faiblesse du feu dans les organes et les blessures causées par les 7 émotions. Les 5 faiblesses font allusions aux maladies des 5 organes yin: cœur, foie, rate, poumons et reins. Les 7 traumatismes sont causés par les 7 émotions: le bonheur, la colère, la tristesse, la joie, l’amour, la haine et le désir. Selon la médecine chinoise, on tombe malade quand les organes sont faibles et/ou lorsque les émotions les perturbent. Les fortes émotions peuvent faire s’accumuler le chi dans la tête.

Étirer les muscles de la zone scapulaire et prévenir  ainsi les désordres des épaules, du cou et du dos. Stimuler le nerf optique et réduire la fatigue oculaire. Renforcer les méridiens Yang par l’effet de torsion qui s’applique à la colonne vertébrale. Stimuler la circulation du sang dans la tête et le cerveau. « Essorer » la colonne vertébrale et la moelle épinière et réguler ainsi le système nerveux.

 

Description du mouvement :

 Mouvement en 3 parties qui s’enchaînent.

  • Tenez-vous debout confortablement avec les pieds parallèles comme précédemment. Les bras sont relâchés et les mains sont posées sur les hanches avec les pouces dirigés vers l’arrière. Grandissez légèrement votre thorax de l’intérieur de telle sorte que votre corps soit droit, mais prenez garde de ne pas le gonfler. Tournez votre tête vers la gauche pour regarder derrière vous pendant que vous expirez puis ramenez la tête vers le centre à l’inspiration. Recommencez ensuite l’exercice vers la gauche en pivotant la tête à l’expiration et en revenant au centre à l’inspiration. Le corps doit rester de face pendant toute la durée de l’exercice.
  • Ensuite placez les mains sur la taille, paumes sous les côtes et doigts orientés vers le bas. Pivotez la tête comme précédemment.
  • Enfin, placez vos mains devant votre plexus solaire, les paumes vers le ciel, poussez les coudes et les épaules vers l’avant pour arrondir le dos et effectuez les rotations de la tête.

 

Centration :

Pendant les trois parties de l’exercice, votre esprit doit guider votre chi :

  • A l’expiration depuis le dan tian inférieur (3cm sous le nombril) jusqu’au point «source bouillonnante» ou points yongquan entre les coussinets plantaires.
  • A l’inspiration et en ramenant la tête vers le centre, rassemblez votre chi dans le dan tian inférieur.

 

Nombre de séries :

Les 8 Pièces de Brocart pratiqués comme unique exercice: pour chacune des parties, 12 fois de chaque côté, soit 24 fois.

Les 8 Pièces de Brocart pratiqués dans le cadre du cours: 8 fois.

Utilisation de cette pièce isolément pour se soigner: 10 minutes.

 

Effets :

Lorsque vous pivotez la tête des 2 côtés, vous détendez les muscles, les vaisseaux sanguins et les méridiens de chi de votre cou. Cela rétablit alors la circulation du chi et libère le chi qui s’est accumulé dans la tête du fait des 7 émotions. De plus, comme vous exercez aussi votre sensation et votre esprit à être centré et neutre, vous serez à même d’éviter l’excès d’émotion et de vous garder de ses effets néfastes. Dans la forme, vous tournez la tête pour regarder derrière. C’est comme si vous regardiez les choses négatives que vous avez laissées derrière vous. Il est très important de bien regarder vers l’arrière, car cela permet au chi de circuler. Si vous ne tournez pas suffisamment la tête, le chi stagnera au niveau du cou. Une pratique régulière de cette pièce permet de réguler vos organes et votre tête, d’éviter les maladies, et de réparer les dommages causés par les fortes émotions. Le poème précise que cet exercice peut aussi guérir de vieux troubles. Guider votre chi depuis le dan tian inférieur jusqu’au point yongquan aura pour effet de réguler la circulation du chi dans le bas du dos. Pivoter la tête avec différentes positions des mains permet d’étirer légèrement différentes régions de l’interne en y régulant la circulation du chi. Cela peut aider à guérir de vieilles blessures inaccessibles à d’autres traitements.

Les "cinq fatigues" font allusion aux maladies des cinq organes internes yin : le cœur, le foie, la rate, les poumons et les reins.
Les "sept malaises" sont liés aux sept émotions : la colère, la joie, la tristesse, la peur, l'obsession, l'inquiétude, l'effroi. Selon la médecine chinoise, l'exagération ou l'inhibition des émotions est nuisible aux cinq organes et engendrent des maladies.
La colère nuit au foie, la joie nuit au cœur, la tristesse au poumon, la peur au rein, l'obsession à la rate.
Les émotions font stagner l'énergie en haut. Le mouvement du bas vers le haut permet de régulariser le Chi qui stagne en haut. Tournez la tête vers l'arrière décontracte la région cervicale.

Sur le plan énergétique, les points Dazhui (14VG) où convergent tous les méridiens Yang, Fengchi (20VB), Tianzhu (lOV) et Fengfu (16VG), points de passage des méridiens curieux Du Mai, Yang Qiao Mai et Yang Wei Mai et certains points « fenêtre du ciel », sont régularisés. Cet exercice renforce aussi la musculature cervicale, prévient les désordres vertébré-cervicaux, et renforce les muscles oculaires du fait que les yeux forcent pour
regarder en arrière. Il a aussi pour effet de renforcer la circulation cérébrale en massant physiologiquement la circulation carotidienne et surtout vertébro basilaire. C'est un exercice bénéfique pour les sujets souffrant d'hypertension artérielle et de menace d'apoplexie, ou dans les suites d'une attaque cérébrale.

 


5 - Osciller la tête et remuer la queue

 

Traduction du Poème qui permet la transmission :

 

«Osciller la tête et remuer la queue pour se débarrasser du feu du cœur.

Quand le feu du cœur est trop fort, utilisez le métal du poumon pour le soumettre.

Les mains pressent sur les rotules, oscillez et remuez répétitivement.

Le sang s’écoule harmonieusement amenant de nombreux bénéfices.

Si les muscles ou tendons ont des crampes, si les jambes sont courbatues et le corps est gourd, presser et étirer lourdement avec insistance, ne perdez pas de temps, n’hésitez pas.»

 

Objectif :

Se débarrasser du feu du cœur et relâcher les muscles des jambes. Calmer les émotions. Renforcer le bas du corps et la taille. Stimuler le méridien de la ceinture (Dai Mai) le méridien du Rein et de la Vessie.

 

Description du mouvement :

Déplacer votre jambe droite d’un pas vers la droite et descendez en posture du cavalier. Placez vos mains sur les genoux avec les pouces sur l’extérieur des cuisses. Pesez lourdement, de tout le poids de votre corps, sur vos cuisses. Le poids est réparti sur les 2 côtés. En expirant, transférez le poids de votre corps sur la jambe gauche et pressez lourdement de la main. Regardez derrière vous par la gauche. Étirez vos cervicales. Alignez votre tête, colonne vertébrale et jambe droite dans une diagonale vers la gauche. Maintenez la position 3 secondes puis en inspirant, revenez à la posture de départ pour transférer votre poids de l’autre côté.

 

Centration :

Votre chi ancre vos pieds dans la terre et vous êtes centré sur les 2 points yongquan.

 

Nombre de séries :

Les 8 Pièces de Brocart pratiqués comme unique exercice: 12 fois de chaque côté, soit 24 fois .

Les 8 Pièces de Brocart pratiqués dans le cadre du cours: 8 fois.

Utilisation de cette pièce isolément pour se soigner: 10 minutes.

 

Effets :

Le feu ou l’excès de feu dans le foyer médian et au plexus solaire peut avoir comme origine une mauvaise alimentation, la respiration d’un air vicié ou un manque de sommeil. Ce feu entraîne souvent des brûlures d’estomac ou un feu du cœur. Le feu est lié au cœur. Le métal est lié aux poumons. Dans la théorie des 5 éléments, le métal absorbe la chaleur du feu. En remuant et ouvrant la cage thoracique avec les bras (méridiens du poumon), on active les poumons, on éteint le feu du cœur. Lorsque les excès du chi s’accumulent et stagnent dans le plexus solaire, le meilleur moyen d’action consiste à déplacer ce feu vers les poumons d’où vous pourrez vous en débarrasser grâce à une respiration harmonieuse. En appuyant sur vos genoux avec les mains, vous grandissez votre thorax. Le déplacement d’un côté à l’autre détend vos poumons qui à leur tour absorbent l’excès de chi du plexus solaire, ce qui a pour conséquence d’éteindre le feu. En faisant cet exercice, vous accroissez la circulation du sang, ce qui élimine engourdissement et courbature des jambes.


6 - Les deux mains tiennent les pieds

 

Traduction du Poème qui permet la transmission :

 «Les deux mains tiennent les pieds pour renforcer les reins et la taille.

Quand les reins et la taille sont forts, le corps entier est fort.

Pliez la taille et saisir les pieds.

Pliez la taille et  saisir les pieds est le moyen le plus efficace pour renforcer les muscles, les tendons et les os.

Une fois en bas et une fois en haut et la force de vie s’accroît grandement.

C’est le meilleur moyen de prévenir les coups de froid.»

 

Objectif :

Fortifier les reins et la taille, ainsi que les muscles, les tendons et les os du tronc.

Développer la flexibilité de la colonne vertébrale. Stimuler les deux vaisseaux principaux de régulation : Du mai (dos) et Ren mai (avant), pour équilibrer le Yin et le Yang. Renforcer le système uro-génital, assouplir le dos et la taille et prévenir les douleurs lombaires. Stimuler le méridien du Rein et de la Vessie.

 

Description du mouvement :

Ramenez votre jambe gauche de manière à ce que l’écart de vos jambes corresponde avec celui de vos épaules. Pressez légèrement vos mains vers le bas le long de vos hanches puis, en inspirant, remontez les devant votre thorax et finalement au-dessus de votre tête, paumes vers le ciel. Ce mouvement rappelle celui que l’on ferait pour lever quelque chose au-dessus de notre tête. Maintenez la posture pendant 3 secondes puis penchez-vous vers l’avant bras tendus pour saisir vos pieds. Tirez légèrement sur vos pieds pour imprimer une légère tension à l’ensemble du corps. Pendant que vous tenez les pieds votre esprit doit être sur les points yongquan. Maintenez la posture 3 secondes.

 

Centration :

L’esprit est centré sur le point Baï yui au sommet du crâne pendant la montée sur l’avant des pieds (en demi- pointe).

L’esprit est centré sur mingmen dans la région des reins, au niveau de la ceinture, pendant la descente sur les talons.

 

Nombre de séries :

Les 8 Pièces de Brocart pratiqués comme unique exercice: 16 fois.

Les 8 Pièces de Brocart pratiqués dans le cadre du cours: 6 fois.

Utilisation de cette pièce isolément pour se soigner: 5 minutes.

 

Effets :

Cet exercice permet de masser les reins et d’y accroître le flux de chi. Cela a aussi une influence bénéfique sur les muscles du dos et sur la colonne vertébrale.

Quand vous vous redressez et que vous étendez les bras, votre esprit doit être dans l’étirement des jambes et des bras. Cette action de l’esprit et du corps aura pour effet d’emmener votre chi dans les tendons. Quand vous êtes penchés, une partie de votre attention, ainsi qu’une partie du chi de vos reins sont guidés vers votre sacrum. Le chi peut alors pénétrer la colonne vertébrale grâce au trou sacré et remonter cette dernière quand vous vous redressez. Le chi peut même éventuellement accéder à l’ensemble de votre squelette pour le nourrir et le fortifier.

Les reins sont la résidence de l'essence originelle (yuan jing), qui est la source du souffle originel (yuan Chi). Lorsque les reins sont sains et forts, le jing (essence vitale) est retenu et renforcé. En pliant le dos vers le sol, on masse les reins en étirant le dos. En agrippant les pieds on touche les orteils ou le point yongquan (source bouillonnante) du méridien des reins situé sur la plante du pied.


7 - Vriller les poings avec des yeux de feu

 

Traduction du Poème qui permet la transmission :

 «Vriller les poings avec des yeux de feu pour accroître le Chi li.

Le corps et le mental sain, l’esprit et la vitalité confortables.

Chevaucher le cheval et asseoir la posture le torse droit.

Tenir le poing ou frapper de la paume utilisant le plus de force.

Gauche et droite, les deux mains saisissent tour à tour.

Saisir, tenir et yeux de feu utilisent Chi Li.»

 

Objectif :

Élever la vitalité d’esprit, renforcer le flux de chi et augmenter la puissance musculaire. Cette pièce est très similaire à la deuxième pièce.

Stimuler le Foie et les yeux (vision). Libérer les stagnations. Renforcer les tendons. Favoriser la circulation du sang. Développer la force musculaire

 

Description du mouvement :

Ouvrez votre jambe droite d’un pas vers la droite et descendez dans la position du cavalier.

Inspir. Tenez votre tronc redressé et amenez les poings à la taille, paume vers le haut. Le corps est détendu.

Expir. En regardant furieusement, yeux écarquillés et en serrant la mâchoire, serrez les poings et étendez un bras vers le côté avec un mouvement de vrille 1/ du poing jusqu’à ce que le poing soit vertical (yoko tate tsuki) ou 2/de la paume (frappe teisho, avec la base de la paume, doigts repliés). L’autre main reste à la taille .Attention: respectez la verticalité du buste pour ne pas «tomber du cheval»

 

Centration :

Quand vous exécutez ce mouvement de coup de poing, votre regard doit être pénétrant et furieux contre un adversaire imaginaire. (Ne pas plisser les yeux. Les yeux sont plutôt écarquillés). Vous contractez les muscles de tout le corps pendant la frappe avec une expiration en contractant les abdos et en gonflant le ventre. Vous dirigez l’énergie de l’intérieur de votre corps vers l’extérieur pour constituer comme une armure: c’est tout le corps qui frappe.

 

Nombre de séries :

Les 8 Pièces de Brocart pratiqués comme unique exercice: 8 fois de chaque côté, soit 16 fois.

Les 8 Pièces de Brocart pratiqués dans le cadre du cours: 6 fois.

Utilisation de cette pièce isolément pour se soigner: 5 minutes.

 

Effets :

Cette pièce est conçue pour élever l’esprit et accroître la vitalité. En élevant votre esprit vous accroîtrez le flux du chi ainsi que votre force musculaire. Cette force s’appelle Chi li (puissance musculaire). Élever votre esprit et renforcer Chi li fait que le chi remplit complètement votre corps et ce, jusqu’à la peau. Dans les exercices précédant, vous vous êtes focalisé sur la concentration de votre chi, cet exercice permet maintenant d’éliminer toute stagnation de ce chi et de l’amener vers la peau.

La concentration de votre mental est ici un gage de réussite. Si vous générez une forte image telle qu’un puissant coup de poing devant détruire quelque chose de vraiment dur, votre mental amène votre chi à l’extrémité de vos bras et de vos jambes pour donner au coup une très grande puissance. Autre action: le regard de feu permet d’amener l’énergie du foie sur les yeux et d’améliorer ainsi les troubles oculaires.

Faire le geste élastique du coup de poings est semblable dans les fonctions internes à la deuxième pièce. "Les yeux de feu" désignent la concentration de l'esprit. La vigilance coordonnée à la force musculaire et au souffle vital crée le jing (puissance interne).

Cet exercice stimule le cortex cérébral, le système nerveux autonome ; en agissant sur les yeux et les muscles, on agit sur le Chi du foie qui « met le Yang à l'aise et déploie le Yin ». Cette avant-dernière séquence exerce les muscles, à la fois pour régulariser toute l'énergie travaillée dans les séquences précédentes en l'amenant à la surface (muscles), et pour permettre à l'énergie des muscles elle-même, Li Chii, d'être renforcée.


 

8 - Sept désordres, sept bonds

 

Traduction du Poème qui permet la transmission :

 

«Les sept désordres et les cent maladies disparaissent et sont laissés derrière le dos.

Les cents maladies ont pour cause un corps faible.

Les pieds remontés, la réalisation est difficile à décrire à la plume.

La tête haute, pressez vers le bas comme pour atteindre les orteils.

Tenez la taille, tenez le torse avec des mouvements de montée et de descente.

Cela est efficace pour se débarrasser des maladies et éliminer les désastres.»

 

Objectif :

Faciliter le passage du chi de tête à la plante des pieds.

Stimuler le système osseux par la vibration, prévient l’ostéoporose. Créer une vibration qui régule le système nerveux (via Du Mai). Stimuler la circulation du sang et du Chi. Développer les capacités d’équilibre.

 

Description du mouvement :

 Cet exercice comporte 3 parties.

  • Les bras sont relâchés et les mains sont posées sur les hanches avec les pouces dirigés vers l’arrière. Tenez-vous immobile et maintenez le calme dans votre esprit. Levez-vous sur la pointe des pieds le plus haut possible pendant 3 secondes puis reposez les pieds.
  • Idem avec les mains sur la taille, paumes sous les côtes et doigts orientés vers le bas.
  • Idem avec les mains devant le plexus solaire, les paumes vers le ciel, poussez les coudes et les épaules vers l’avant.

 

Centration :

Visualisez l’énergie qui monte sur la colonne vertébrale.

 

Nombre de séries :

Les 8 Pièces de Brocart pratiqués comme unique exercice: pour chacune des parties, 12 fois de chaque côté, soit 24 fois.

Les 8 Pièces de Brocart pratiqués dans le cadre du cours: 8 fois de chaque côté.

Utilisation de cette pièce isolément pour se soigner: 10 minutes.

 

Effets :

En vous levant sur la pointe des pieds vous stimulez les 6 méridiens en relation avec les organes internes. Cela régularise la circulation du Chi du bas vers le haut. En déployant le dos, on facilite la circulation haute. La circulation générale s'active. Les trois postures qui sont identiques à la 4ème pièce, permettent de réguler le chi des différentes parties du corps. A la fin de cette pièce, rester immobile, l’esprit calme et respirez harmonieusement pendant environ 3 minutes. Vous pouvez maintenant bouger et secouer vos membres.

Sur le plan énergétique, les points Dazhui (14VG) où convergent tous les méridiens Yang, Fengchi (20VB), Tianzhu (lOV) et Fengfu (16VG), points de passage des méridiens curieux Du Mai, Yang Qiao Mai et Yang Wei Mai et certains points « fenêtre du ciel », sont régularisés.
Cet exercice fait vibrer le corps et la colonne vertébrale, apportant une touche finale à la série. L'énergie est répartie en haut et en bas, dans tout le corps, dans les 5 organes et les 6 entrailles, par l'intermédiaire des 6 grands méridiens: Tai Yang, Shao Yang, Yang Ming, Tai Yin, Shao Yin, Jue Yin. Les 6 méridiens du bas sont mobilisés en montant sur la pointe des pieds et en posant les talons ; les 6 du haut qui leur sont reliés, sont
mobilisés en tirant sur la tête. Cela agit sur les méridiens comme un élastique ou comme un mouvement d'accordéon.

+