Flash Information

Les entrainements reprendront le Lundi 4 Septembre à 19h30

Connexion

Recherche avancée


Visiteurs ...

mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
910
Hier :
3828
Semaine :
29733
Mois :
56056
Total :
1591098
Il y a 1 utilisateur en ligne
-
1 invité

Ville et Partenaire

PLŒMEUR

Terre & Mer          

      Douar Ha Mor

" Insuffisante est la construction d'oratoires et de temples. Faites de vous de vivantes images de Bouddha. "
Morihei Ueshiba
Note utilisateur:  / 3
MauvaisTrès bien 
Share

4 - Tournez le cou et regardez en arrière

 


Traduction du Poème qui permet la transmission :

 

«Les cinq faiblesses et les cinq traumatismes.

Attendez et voyez plus tard, elles seront parties.

Entraînement long, exercices longs, les tendons et les os forts.

Faiblesses et traumatismes par trop d’exercices à cause des organes internes faibles.

Redressez le torse et pivotez la tête pour bien voir derrière.

Tenir les hanches et maintenir le torse, le corps doit être droit.

Particulièrement efficace pour guérir les traumatismes internes.»

 

Objectif :

Soigner les maladies causées par une faiblesse du feu dans les organes et les blessures causées par les 7 émotions. Les 5 faiblesses font allusions aux maladies des 5 organes yin: cœur, foie, rate, poumons et reins. Les 7 traumatismes sont causés par les 7 émotions: le bonheur, la colère, la tristesse, la joie, l’amour, la haine et le désir. Selon la médecine chinoise, on tombe malade quand les organes sont faibles et/ou lorsque les émotions les perturbent. Les fortes émotions peuvent faire s’accumuler le chi dans la tête.

Étirer les muscles de la zone scapulaire et prévenir  ainsi les désordres des épaules, du cou et du dos. Stimuler le nerf optique et réduire la fatigue oculaire. Renforcer les méridiens Yang par l’effet de torsion qui s’applique à la colonne vertébrale. Stimuler la circulation du sang dans la tête et le cerveau. « Essorer » la colonne vertébrale et la moelle épinière et réguler ainsi le système nerveux.

 

Description du mouvement :

 Mouvement en 3 parties qui s’enchaînent.

  • Tenez-vous debout confortablement avec les pieds parallèles comme précédemment. Les bras sont relâchés et les mains sont posées sur les hanches avec les pouces dirigés vers l’arrière. Grandissez légèrement votre thorax de l’intérieur de telle sorte que votre corps soit droit, mais prenez garde de ne pas le gonfler. Tournez votre tête vers la gauche pour regarder derrière vous pendant que vous expirez puis ramenez la tête vers le centre à l’inspiration. Recommencez ensuite l’exercice vers la gauche en pivotant la tête à l’expiration et en revenant au centre à l’inspiration. Le corps doit rester de face pendant toute la durée de l’exercice.
  • Ensuite placez les mains sur la taille, paumes sous les côtes et doigts orientés vers le bas. Pivotez la tête comme précédemment.
  • Enfin, placez vos mains devant votre plexus solaire, les paumes vers le ciel, poussez les coudes et les épaules vers l’avant pour arrondir le dos et effectuez les rotations de la tête.

 

Centration :

Pendant les trois parties de l’exercice, votre esprit doit guider votre chi :

  • A l’expiration depuis le dan tian inférieur (3cm sous le nombril) jusqu’au point «source bouillonnante» ou points yongquan entre les coussinets plantaires.
  • A l’inspiration et en ramenant la tête vers le centre, rassemblez votre chi dans le dan tian inférieur.

 

Nombre de séries :

Les 8 Pièces de Brocart pratiqués comme unique exercice: pour chacune des parties, 12 fois de chaque côté, soit 24 fois.

Les 8 Pièces de Brocart pratiqués dans le cadre du cours: 8 fois.

Utilisation de cette pièce isolément pour se soigner: 10 minutes.

 

Effets :

Lorsque vous pivotez la tête des 2 côtés, vous détendez les muscles, les vaisseaux sanguins et les méridiens de chi de votre cou. Cela rétablit alors la circulation du chi et libère le chi qui s’est accumulé dans la tête du fait des 7 émotions. De plus, comme vous exercez aussi votre sensation et votre esprit à être centré et neutre, vous serez à même d’éviter l’excès d’émotion et de vous garder de ses effets néfastes. Dans la forme, vous tournez la tête pour regarder derrière. C’est comme si vous regardiez les choses négatives que vous avez laissées derrière vous. Il est très important de bien regarder vers l’arrière, car cela permet au chi de circuler. Si vous ne tournez pas suffisamment la tête, le chi stagnera au niveau du cou. Une pratique régulière de cette pièce permet de réguler vos organes et votre tête, d’éviter les maladies, et de réparer les dommages causés par les fortes émotions. Le poème précise que cet exercice peut aussi guérir de vieux troubles. Guider votre chi depuis le dan tian inférieur jusqu’au point yongquan aura pour effet de réguler la circulation du chi dans le bas du dos. Pivoter la tête avec différentes positions des mains permet d’étirer légèrement différentes régions de l’interne en y régulant la circulation du chi. Cela peut aider à guérir de vieilles blessures inaccessibles à d’autres traitements.

Les "cinq fatigues" font allusion aux maladies des cinq organes internes yin : le cœur, le foie, la rate, les poumons et les reins.
Les "sept malaises" sont liés aux sept émotions : la colère, la joie, la tristesse, la peur, l'obsession, l'inquiétude, l'effroi. Selon la médecine chinoise, l'exagération ou l'inhibition des émotions est nuisible aux cinq organes et engendrent des maladies.
La colère nuit au foie, la joie nuit au cœur, la tristesse au poumon, la peur au rein, l'obsession à la rate.
Les émotions font stagner l'énergie en haut. Le mouvement du bas vers le haut permet de régulariser le Chi qui stagne en haut. Tournez la tête vers l'arrière décontracte la région cervicale.

Sur le plan énergétique, les points Dazhui (14VG) où convergent tous les méridiens Yang, Fengchi (20VB), Tianzhu (lOV) et Fengfu (16VG), points de passage des méridiens curieux Du Mai, Yang Qiao Mai et Yang Wei Mai et certains points « fenêtre du ciel », sont régularisés. Cet exercice renforce aussi la musculature cervicale, prévient les désordres vertébré-cervicaux, et renforce les muscles oculaires du fait que les yeux forcent pour
regarder en arrière. Il a aussi pour effet de renforcer la circulation cérébrale en massant physiologiquement la circulation carotidienne et surtout vertébro basilaire. C'est un exercice bénéfique pour les sujets souffrant d'hypertension artérielle et de menace d'apoplexie, ou dans les suites d'une attaque cérébrale.

 

+